Guide du concepteur de jeu de rôle

Pathfinder

Bien que cet article n’ait pas prétention à être un guide détaillé, il devrait permettre à tout amateur de jeux de rôle, de comprendre les bases de la création d’un tel support ludique.

Créer l’univers

Le jeu de rôle doit être solidement ancré dans un environnement fictif. Les joueurs qui y prennent part doivent pouvoir être entièrement immergé dans cet univers. Il est donc nécessaire de créer pour eux un univers en bonne et due forme. Penser à la géographie des lieux, aux légendes, aux interactions entre les peuples qui l’habitent, et bien plus encore. C’est à cette étape qu’il faudra créer les personnages des participants.

Trouver le bon système de jeu

Un jeu de rôle a besoin d’un système. Le système est un ensemble de règles qui organisent l’ordre dans lequel les joueurs agissent, la limite des actions qu’ils peuvent mener, les sanctions auxquelles ils s’exposent en cas de violation et les différentes astuces subtiles dont ils peuvent se servir pour avoir des avantages. Il existe de nombreux systèmes (Donjons et Dragons, Pathfinder, etc.) mais plutôt que d’en copier un qui soit adapté, il est également possible d’en créer un tout nouveau. Il faudra cependant prendre soin à ne pas le rendre trop complexe ou trop confus.

Proposer les quêtes

Les joueurs ne pourront pas se contenter d’un univers et de règles. Une fois qu’ils incarnent leurs personnages, ils auront besoin d’une mission tout au moins pour donner de la vie au jeu. Il peut s’agir d’une quête unique ou de plusieurs quêtes moins importantes. Dans un cas comme dans l’autre, c’est un élément crucial qui doit être assez intéressant pour retenir l’attention des joueurs.

Rester original

Pour un amateur qui a envie de créer son propre jeu de rôle, il est facile de sombrer dans le plagiat. Il ne serait pas surprenant qu’il reprenne des éléments d’autres univers par familiarité. Pourtant, il est préférable de rester original afin de proposer aux joueurs une expérience tout à fait nouvelle.